Save The Date : « Une seule santé : l’an 1 »

Olivier Mariotte, président de nile, et Marc Teyssier d’Orfeuil, président de Com’Publics, vous présentent le partenariat autour de France For One Health, do-tank qui promeut la création de liens entre les acteurs de la santé animale, de la santé végétale, de la santé environnementale et de la santé humaine.

Ils vous invitent à la rencontre du 12 mars 2024 « Une seule santé : l’an 1 », événement qui aura lieu à l’Académie nationale de médecine, de 9h30 à 12h30. Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire !

Programme

La France joue un rôle moteur dans l’approche internationale « Une Seule Santé ». Depuis son émergence en 2004 lors du colloque « One World One Health », organisé par la Wildlife Conservation Society et l’université Rockefeller, One Health, “Une Seule Santé”, a dépassé son état théorique pour prendre une forme concrète et organisée. Des projets se déploient à l’échelle internationale avec la mise en œuvre notable, sur initiative franco-allemande, du One Health High Level Expert Panel (OHHLEP). En France, des mesures telles que la publication du plan national santé environnement (PNSE 4) en 2021 qui affirme l’approche Une Seule Santé, la création du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires (COVARS) en 2022 et l’animation du Groupe Santé Environnement (GSE) illustrent cette concrétisation. À l’échelon local, de multiples porteurs de projets, soutenus par les plans régionaux de santé environnement (PRSE) coorganisés par les élus des collectivités territoriales et les Agences Régionales de Santé, participent activement à ce changement.  

Si des initiatives prennent forme, des freins, soulevés par les forces vives lors des deux dernières éditions du colloque « Faire Battre One Health au Cœur de la France », organisées par France For One Health, soulignent un dialogue entre les secteurs engagés en faveur d’Une Seule Santé difficile, ou pas établi, un manque de sensibilisation et de formation des acteurs et un besoin de prise de position des autorités permettant d’orienter les actions du terrain.  

Partant de ce constat, France For One Health, do tank qui promeut la création de liens entre les acteurs de la santé animale, de la santé environnementale, de la santé végétale et de la santé humaine, organise la rencontre « Une Seule Santé : l’An 1 ». Cet événement s’articulera autour de deux axes :  

  • comment combler l’échelon manquant entre les forces vives d’Une Seule Santé pour réussir sa concrétisation en France ?  
  • comment faire des académies la boussole d’Une Seule Santé ?  
9h30 Accueil des participants 

Allocution de bienvenue de Catherine Barthélémy, Présidente de l’Académie de Médecine 

10h30 – 11h30 : Table ronde n°1 : Combler le chaînon manquant entre les forces vives d’Une Seule Santé pour réussir sa concrétisation 

L’approche Une Seule Santé propose d’effacer les frontières entre la santé humaine, animale, végétale et environnementale afin de former un continuum harmonieux en apportant une réponse aux problématiques sanitaires. Pour permettre ce travail intersectoriel entre les différents acteurs, il devient urgent de construire une plateforme d’action commune, celle d’Une Seule Santé, sur laquelle toutes les réflexions et les actions seront fondées. Cette plateforme suppose d’une part de renforcer la sensibilisation des acteurs à l’approche Une Seule Santé et d’autre part de créer du lien entre des acteurs souvent éloignés dans la société, mais proches du point de vue d’une Seule Santé. Comment créer des ponts, à tous les échelons, pour permettre le dialogue entre les forces vives parfois éloignées d’Une Seule Santé ? Comment permettre le sursaut en faveur de cette approche ? Quels sont les besoins des acteurs pour concrétiser Une Seule Santé ?  

Les intervenants :  

  • Sarah Degiovani, secrétaire générale de l’Union Nationale des Professionnels de Santé 
  • Marie-Cécile Damave, directrice de l’Innovation et des affaires internationales d’Agridées  
  • Jean-Louis Hunault, président du syndicat de l’Industrie du Médicament et diagnostic Vétérinaires 
  • Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté 
  • Anne-Cécile Violland, députée de Haute-Savoie et présidente du Groupe Santé Environnement  
11h30 – 12h30 : Table ronde n°2 : Faire des académies la boussole d’Une Seule Santé  

Les académies jouent un rôle crucial en tant que guides dans de nombreux aspects de notre société, grâce à leur travail d’étude, de réflexion et de prise de position. Face aux défis inhérents à l’approche Une Seule Santé, il est impératif, en raison de son caractère interdisciplinaire, de conjuguer les points de vue et les considérations afin d’orienter et de soutenir l’action des forces vives du terrain. Des initiatives de coopération prometteuses ont déjà émergé, que ce soit à l’échelle internationale, avec la création en 2021 de l’OHHLEP, ou au niveau national, avec la publication d’avis conjoints de plusieurs académies en faveur d’Une Seule Santé. L’enjeu aujourd’hui est de poursuivre cette coopération et de la renforcer à tous les échelons. Comment faciliter la collaboration entre les académies ? Comment renforcer leur rôle de guide dans un contexte de déploiement d’Une Seule Santé ? Devons-nous favoriser l’émergence d’une Académie Une Seule Santé ?  

Les intervenants : 

  • Catherine Barthélémy, présidente de l’Académie nationale de Médecine 
  • Philippe Liebermann, président de l’Académie nationale de Pharmacie 
  • Didier Boussarie, président de l’Académie vétérinaire de France 
  • Marion Guillou, présidente de l’Académie de l’agriculture de France 
  • Philippe Marre, ancien président de l’Académie Nationale de Chirurgie 
  • Élisabeth Élefant, administratrice de la Fondation de l’Académie de Médecine 
12h30 : Conclusion  
  • Antoine Flahault, professeur de santé publique, directeur de l’Institut de Santé Globale, membre correspondant à l’Académie Nationale de Médecine et membre de l’Académie Suisse des Sciences Médicales 
  • Thierry Lefrançois, conseiller auprès de la présidente-directrice générale du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), membre de France For One Health